Joseph ROBERT

Joseph ROBERT

M 1780 - 1839  (58 ans)

Information Personnelle    |    Médias    |    Notes    |    Tous    |    PDF

  • Nom Joseph ROBERT 
    Naissance 24 juil 1780  St-Philippe, Qc Trouver tous les individus avec un évènement dans ce lieu 
    Baptême 24 juil 1780  Paroisse St-Philippe, Qc Trouver tous les individus avec un évènement dans ce lieu 
    • Parrain Joseph Marie Longtin, marraine Marie Josephe Drainville.

      Source: Registre de la Paroisse St-Philippe, Qc 1772-1784
      Institut généalogique Drouin
      Page 145

    Sexe
    Notes
    • Joseph Robert dénommé parfois Joseph-Marie Robert ou aussi Joseph-Jacques Robert, fut un patriote des Rébellions de 1837. Cultivateur de Saint-Philippe, il a combattu pour la liberté des habitants du Bas-Canada (aujourd'hui le Québec). Connu comme un partisan de la cause de Papineau, il fut l'un des premiers à remettre sa commission de capitaine de milice en novembre 1837.

      Dans la nuit du 3 novembre 1838, Robert fut le chef de la troupe qui entreprit de désarmer les bureaucrates de Saint-Philippe, de Saint-Constant et de Laprairie en assiégeant la maison du loyaliste David Vitty à La Tortue. Au cours de l'’opération, une fusillade éclata entre les loyalistes et les patriotes et Aaron Walker, un loyaliste, y trouva la mort.

      Robert fut arrêté le 16 novembre 1838 et obtint un procès en cour martiale en janvier 1839. Condamné à mort, il fut pendu par les autorités britanniques le 18 janvier 1839, à la Prison du Pied-du-Courant à Montréal avec Pierre-Théophile Decoigne, François-Xavier Hamelin, Ambroise Sanguinet et Charles Sanguinet. Robert accepta avec résignation les conséquences de son acte.

      Il fut le premier à mourir. Comme il traversait la prison pour se rendre vers l’'échafaud, il aperçut plusieurs des détenus qui pleuraient, «consolez-vous, leur dit-il, mais continuer à prier pour mes compagnons et moi-même». Les deux Sanguinet le suivirent dans la mort, puis ce fut le tour de Decoigne et de Hamelin qui n’'avait que 18 ans.

      Sources:
      1. Alain Messier. Dictionnaire encyclopédique et historique des patriotes (1837-1838), Montréal : Guérin, 2002, 500 pages (ISBN 2760163458)
      2. Gérard Filteau. Histoire des Patriotes, Montréal : Septentrion, 200331, 664 pages (ISBN 2-89448-341-4) (éditeur)
      3. Laurent-Olivier David. Les patriotes de 1837-1838, Montréal :Eusèbe Senécal & fils, 1884. Réédition Montréal :Comeau & Nadeau, 2000, 366 pages
      4. Jean-Paul Bernard. Les rébellions de 1837-1838, Montréal :Boréal Express,1983,352 pages
      5. Georges Aubin, Au Pied-du-Courant. Lettres des prisonniers politiques de 1837-1839, Montréal, Marseille, Agone et Comeau & Nadeau, 457 pages

      Il ne faut pas confondre entre Théophile Robert, mentionné au procès et condamné à être expatrié en Australie, et Théophile Robert demi-frère de Joseph Robert, né en Juillet et décédé le 9 Septembre 1808.

    Notes
    • LA MAISON DU PATRIOTE JOSEPH ROBERT.

      La Société d'histoire et de patrimoine de Lignery a mandaté Marc Lefebvre et Plume Lacisseraye afin de reconstituer la chaîne de titres de la maison du Patriote Joseph Robert, à St-Mathieu, et d'en dater la construction.

      Lors de la Rébellion de 1838, à La Tortue, une troupe de Frères Chasseurs, commandée par Joseph Robert, participa à la prise de la maison de David Vitty. Arrêté, puis condamné à la peine capitale pour le meurtre d'Aaron Walker comme certains membres de sa troupe, Joseph Robert fut pendu au Pied-au-Courant, à Montréal, en janvier 1839.

      Joseph Robert a construit sa maison sur un lot concédé en 1762 à François Colvice dit Prêt-à-boire. Bien que cette terre appartienne à la seigneurie de La Salle elle-même concédée 12 ans plus tôt et malgré qu'elle soit bien loin de la limite seigneuriale du Sault-Saint-Louis, c'est la Compagnie de Jésus, la seigneuresse du Sault-Saint-Louis, qui la concède !

      Devenu propriétaire, Joseph Roy y réalise les premiers défrichements, puis, en 1776, il vend ce lot à son beau-frère Jacques Robert. À titre de paiement de sa part dans la succession de sa mère, Jacques Robert donne à son fils Joseph Robert la moitié sud de cette terre. Cette cession de 1804 comprend aussi un solage en pierre maçonné de 24 pieds par 26 et tout le bois nécessaire pour construire une maison de pièces sur pièces, prêt à assembler et déjà rendu sur la terre.

      Après la Rébellion de 1838, les immeubles des 70 personnes trouvées coupable de haute trahison, les 12 pendus à Montréal et les 58 exilés en Australie, sont saisis et le gouvernement tente de les vendre aux enchères. Concernant Joseph Robert, il n'y a pas eu vente de ses biens immobiliers en avril 1840 à cause de l'opposition de Marguerite Baby, la seigneuresse de La Salle, et de sa veuve Josephte Lanctôt.

      Vingt ans après la mort de Joseph Robert, un inventaire de la communauté de biens entre lui et sa veuve est dressé. La terre obtenue en 1804 et sa maison sont des biens appartenant en propre à Joseph Robert. De plus, ce document de 1859 nous apprend qu'il a procédé à d'importants travaux d'amélioration sur la maison pendant son mariage. Ensuite la terre et sa maison passent de Josephte Lanctôt à ses descendants : de son fils Théophile Robert à son arrière-arrière-arrière-petit-fils Émile Robert.

      En conclusion, les dimensions de la maison possédée par Émile Robert correspondent au solage qui existait en 1804. Les documents de 1804 et de 1859 montrent que Joseph Robert a probablement complétée la construction de sa maison en 1804 et assurément avant de se marier en 1806. Quand il sera démontré que la maison d'Émile Robert possède une structure en pièces sur pièces, on pourra affirmer que la maison du Patriote-Joseph Robert s'inscrit dans le paysage de St-Mathieu depuis quelques 206 ans.

      Cette chaîne de titres a été commanditée par la MRC de Roussillon et par François Rebello, député de La Prairie.

      Marc Lefebvre, M.Urb.
      Châteauguay
      450.691.2213

      P.S.: Une analyse architecturale vient de démontrer que la structure de la maison du Patriote Joseph Robert est constituée de pièces sur pièces assemblées à demi-bois et corrobore les résultats de la recherche historique que Marc Lefebvre et Plume Lacisseraye ont réalisé sur cette maison ancienne de St-Mathieu.


      Source: http://www.piecesurpiece.com/index.php/faq-general/500-70-la-maison-du-patriote-joseph-robert
    Profession Cultivateur et capitaine dans la milice jusqu'en novembre 1837. 
    Décès 18 jan 1839  Prison Pied-du-Courant, Montréal, Qc Trouver tous les individus avec un évènement dans ce lieu 

    Plaque commémorative Joseph Robert patriote
    ID personne I107  My Genealogy
    Dernière modif. 31 août 2017 

    Père Jacques ROBERT dit Lapommeraye,   n. 12 jan 1746, Longueuil, Qc Trouver tous les individus avec un évènement dans ce lieu,   d. 7 sept 1826, St-Philippe, Qc Trouver tous les individus avec un évènement dans ce lieu  (à l'âge de 80 ans) 
    Mère Suzanne Roy,   n. 17 déc 1744, La Prairie, Qc Trouver tous les individus avec un évènement dans ce lieu,   d. 2 avr 1782, St-Philippe, Qc Trouver tous les individus avec un évènement dans ce lieu  (à l'âge de 37 ans) 
    Mariage 11 fév 1765  Paroisse St-Philippe, Qc Trouver tous les individus avec un évènement dans ce lieu 
    • Source: Registre de la Paroisse St-Philippe, Qc 1753-1784
      FamilySearch.org
      Page 308

    ID Famille F41  Feuille familiale  |  Tableau familial

    Famille Josephte Lanctôt,   n. 29 juil 1784, St-Philippe, Qc Trouver tous les individus avec un évènement dans ce lieu,   d. 14 jan 1861, St-Philippe, Qc Trouver tous les individus avec un évènement dans ce lieu  (à l'âge de 76 ans) 
    Mariage 14 juil 1806  Paroisse St-Constant, Qc Trouver tous les individus avec un évènement dans ce lieu 
    • Témoins: Jacques Robert et Joseph Lanctot, pères des époux.

      Source: Registre de la Paroisse St-Constant, Qc 1806
      Institut généalogique Drouin
      Page 13

    Enfants 
     1. Josephte Robert,   n. 21 août 1807, St-Philippe, Qc Trouver tous les individus avec un évènement dans ce lieu,   d. 18 août 1814, St-Philippe, Qc Trouver tous les individus avec un évènement dans ce lieu  (à l'âge de 6 ans)
    +2. Hyppolite ROBERT,   n. 12 août 1808, St-Philippe, Qc Trouver tous les individus avec un évènement dans ce lieu,   d. 9 déc 1880, St-Michel, Qc Trouver tous les individus avec un évènement dans ce lieu  (à l'âge de 72 ans)
    +3. Zoé Robert,   n. 31 déc 1809, St-Philippe, Qc Trouver tous les individus avec un évènement dans ce lieu,   d. 5 juil 1870, St-Philippe, Qc Trouver tous les individus avec un évènement dans ce lieu  (à l'âge de 60 ans)
     4. Emilie Robert,   n. 1 mai 1811, St-Philippe, Qc Trouver tous les individus avec un évènement dans ce lieu,   d. 18 août 1819, St-Philippe, Qc Trouver tous les individus avec un évènement dans ce lieu  (à l'âge de 8 ans)
     5. Marie Olive Robert,   n. 30 mai 1812, St-Philippe, Qc Trouver tous les individus avec un évènement dans ce lieu,   d. 26 sept 1812, St-Philippe, Qc Trouver tous les individus avec un évènement dans ce lieu  (à l'âge de 0 ans)
    +6. Suzanne Robert,   n. 8 juil 1813, St-Philippe, Qc Trouver tous les individus avec un évènement dans ce lieu,   d. 23 nov 1903, St-Philippe, Qc Trouver tous les individus avec un évènement dans ce lieu  (à l'âge de 90 ans)
     7. Ambroise Robert,   n. 4 avr 1815, St-Philippe, Qc Trouver tous les individus avec un évènement dans ce lieu,   d. 19 avr 1816, St-Philippe, Qc Trouver tous les individus avec un évènement dans ce lieu  (à l'âge de 1 ans)
     8. Clothilde Robert,   n. 3 sept 1816, St-Philippe, Qc Trouver tous les individus avec un évènement dans ce lieu,   d. 5 oct 1831, St-Philippe, Qc Trouver tous les individus avec un évènement dans ce lieu  (à l'âge de 15 ans)
    +9. François Robert,   n. 18 jan 1818, St-Philippe, Qc Trouver tous les individus avec un évènement dans ce lieu
     10. Antoine Robert,   n. 3 mars 1820, St-Philippe, Qc Trouver tous les individus avec un évènement dans ce lieu,   d. 28 juil 1820, St-Philippe, Qc Trouver tous les individus avec un évènement dans ce lieu  (à l'âge de 0 ans)
    +11. Théophile Robert,   n. 25 juil 1822, St-Philippe, Qc Trouver tous les individus avec un évènement dans ce lieu,   d. 9 mars 1907, St-Philippe, Qc Trouver tous les individus avec un évènement dans ce lieu  (à l'âge de 84 ans)
    Dernière modif. 18 avr 2016 
    ID Famille F35  Feuille familiale  |  Tableau familial

  • Photos


  • Notes 
    • NOMBRE DE PATRIOTES CONDAMNÉS:
      À la suite des insurrections de 1837-1838, il y eut:
      •816 personnes emprisonnées pour participation dans la région de Montréal;
      •18 à Québec;
      •19 à Sherbrooke;
      •2 à Trois-Rivières.
      108 Patriotes furent traduits en cour martiale.

      Sur ce nombre:
      •12 furent exécutés;
      •58 furent déportés en Australie;
      •2 furent bannis;
      •27 furent libérés sous caution;
      •9 furent acquittés.
      Le 26 septembre 1839, les proscrits sont embarqués sur le vapeur British-American à Montréal. Ils sont transportés jusqu'à Québec et transférés sur le voilier Buffalo.J.N. Cardinal et Joseph Duquette sont les deux premiers condamnés à être exécutés, le 21 décembre 1838.L'amnistie générale est accordée le premier février 1849. La plupart des insurgés reviennent au Canada.En 1852, une indemnisation est accordée à ceux qui ont subi des dommages matériels, grâce, entre autres, à la ténacité de Louis Hippolyte Lafontaine.Il y eut des contestations allant jusqu'à l'incendie de l'édifice du Parlement de Montréal par des annexionnistes.

      Source:http://www.grandquebec.com/histoire/chiffres-patriotes-condamnes/